Sameer Tawde

Contenu

Sameer Tawde

Inde

Né à Mumbai en 1978, Sameer Tawde a étudié l’architecture et le design à l’Institut National de Design de Ahmedabad. Ses différents travaux photographiques et vidéos explorent l’espace urbain avec une approche à la fois documentaire et fictionnelle. Le photographe a participé à plusieurs foires de renom international : au Delhi Photo Festival en 2011 et au Singapore International Photography Festival en 2010. Ses œuvres ont fait l’objet d’une exposition personnelle à l’Open Palm Court Gallery de New Delhi en 2011 et, en 2013, il est artiste en résidence au Fukuoka Asian Arts Museum au Japon.

Liens

Miracle Robots

Résidences photographiques 2014

Le projet Miracle Robots se base sur la culture indienne des robots et automates, figures articulées inspirées des différents récits mythologiques et du panthéon des divinités hindous. Le photographe situe à la moitié des années 1970 le début de ce mouvement populaire qui fait glisser l’usage des automates du registre du divertissement vers celui du culte.

Depuis le début de ses recherches sur le sujet en 2009, Sameer Tawde s’intéresse aux automates eux-mêmes comme objets liés à la tradition mythologique, mais aussi aux personnes qui construisent, réparent et utilisent ces robots, spécifiquement dans sa ville natale, Mumbai. L’artiste souligne que ces machines, qui peuvent sembler désuètes au regard des médias d’une société baignée dans les technologies modernes, gardent toute leur efficacité en tant que vecteurs de rêves et de désirs. Son intérêt pour la culture des robots l’a mené en 2013 au Japon, où les pratiques populaires liées au monde des robots sont également très développées. Selon le photographe, « ce travail ne se limite pas à un effort ethnographique habituel visant à enregistrer et préserver une tradition prémoderne dans une culture extra-occidentale, mais tend aussi à redonner sa vitalité et sa dignité à cette culture populaire indienne en l’abordant d’un point de vue artistique au sein du monde contemporain, et en la situant dans un contexte multiculturel. »

Série réalisée en 2013-2015.