Cyril Zannettacci
The 03 Nov 2011

Sékou Touré

Les grandes figures de la décolonisation

Depuis ses débuts en 2006, l’Université populaire étudie systématiquement l’histoire mondiale de la colonisation. Cette longue séquence d’au moins cinq siècles a d’abord été traitée chronologiquement à partir des premiers navigateurs portugais, puis à travers les dates cruciales de la colonisation depuis la Renaissance ; ensuite en parcourant l’histoire des métissages, la question des matières premières, et enfin cette saison en mettant en lumière les grandes figures de la décolonisation.

Par André Lewin, ancien ambassadeur de France en Guinée, au Sénégal et en Gambie

Né en 1934 en Allemagne, réfugié en France juste avant la guerre, André Lewin est diplômé de l’Institut d’Études Politiques et de l’ENA. Il choisit en 1961 une affectation au ministère des affaires étrangères, comme secrétaire des affaires étrangères au Quai d’Orsay. Administrateur à la sous-préfecture de Ghardaïa jusqu’à l’indépendance de l’Algérie en 1962, il travaille ensuite à la direction politique d’Asie-Océanie, puis dirige la section de coopération multilatérale du service de coopération technique. Entre 1967 et 1972, il travaille au côté du ministre André Bettencourt, en tant que conseiller technique puis chef de cabinet au ministère des Affaires étrangères, puis des Postes et Télécommunications, de l’Industrie et enfin du Plan et Aménagement du territoire.

En 1972, André Lewin rejoint New York où il est pendant quatre ans porte-parole du Secrétaire
général des Nations Unies, Kurt Waldheim, et simultanément directeur adjoint de la presse et des publications de l’ONU. Il conduit alors différentes missions de bons offices et de médiation.
En 1975, il est nommé ambassadeur de France en Guinée, en poste jusqu’en 1979. Entre 1979
et 1983, André Lewin exerce au ministère des affaires étrangères les fonctions de Directeur
des Nations Unies et des Organisations internationales. Il est par la suite nommé ambassadeur
de France en Inde de 1987 à 1991, puis en Autriche de 1991 à 1996, et enfin au Sénégal et en Gambie, entre 1996 et 1999.

Il est l’auteur de nombreux articles, études et rapports sur les organisations internationales, ainsi que de plusieurs ouvrages dont L’ONU pourquoi faire ? (Gallimard-Découvertes, 1995, nouvelle édition en 2005). Auteur d’ouvrages sur l’Inde, il a traduit une biographie d’Indira Gandhi (Plon, 1994), et publié L’Inde des Indiens (en collaboration avec Catherine Clément, éditions Liana Levi/Seuil, 2006).

Vice-président du groupe de presse Jeune Afrique pendant quelques années, il a publié différents ouvrages sur l’Afrique dont un « Que Sais-Je ? » sur la Guinée en 1984, et Diallo Telli, le destin tragique d’un grand Africain (Jeune Afrique, 1990). Il est l’auteur d’une thèse d’histoire consacrée à l’ancien président de la Guinée Ahmed Sékou Touré, publiée en huit tomes par L’Harmattan entre 2009 et 2011.

Cette conférence avec André Lewin sera animée par Catherine Clément, philosophe et romancière,
chargée de l’Université populaire du quai Branly.

  • Duration:  01:30
  • Place:   Théâtre Claude Lévi-Strauss
  • TimeSlots:
    The Thursday 03 November 2011 from 18:30 to 20:00
  • Accessibility:
    • Handicap auditif bim (T)
    • Handicap moteur
  • Public:   Auditory disability (with hearing induction loop), Motor disability, All publics
  • Categorie : World history of colonization
  • Free entry (subject to available places)
    Gratuit (dans la limite des places disponibles)

Université Populaire © Cyril Zannettacci
Sékou Touré : Cycle de l'Université populaire du quai Branly : Histoire mondiale de la colonisation : les grandes figures de la décolonisation : conférence enregistrée au théâtre Claude Lévi-Strauss le 3 novembre 2011
Histoire mondiale de la colonisation (3 novembre 2011, théâtre Claude Lévi-Strauss) ; Dossier d'archive de la conférence conservé au service des Archives et de la Documentation des Collections au Musée du quai Branly