Le 15 mai 2024

Objets étrangers

Incorporer et tenir à distance (par) les choses

Cette journée d’étude propose d’explorer comment les sociétés humaines construisent matériellement l’extranéité.

En rassemblant un certain nombre de cas empiriques, décrivant des trajectoires d’incorporation (et/ou distanciation) d’objets étrangers, cette journée d’étude va contribuer directement au débat scientifique actuel, au croisement de plusieurs domaines de recherche et disciplines : anthropologie et histoire des objets, des techniques, de l’art. En comparant ces différentes trajectoires, notre journée d’étude déploiera une palette large d’outils conceptuels permettant de questionner la place et les usages de l’extranéité en des processus de construction identitaire, compte tenu de leurs contextes, historiques, sociaux et politiques spécifiques. Elle tâchera de détailler les caractéristiques et interrogera la nature poreuse des frontières entre extranéité, étrangeté, altérité, exotisme, curiosité, en défendant l’idée selon laquelle les objets étrangers sont porteurs d’une force sociale et qu’il convient d’en rendre compte.

 

  • COMITE SCIENTIFIQUE

    • Gaëlle Beaujean – musée du quai Branly – Jacques Chirac/IMAF
    • Andrea Ceriana Mayneri – IMAF/CNRS
    • Pietro Fornasetti – IMAF/ musée du quai Branly – Jacques Chirac
    • David Jabin – URMIS/Université Paris Cité
    • Stéphanie Leclerc-Caffarel – musée du quai Branly – Jacques Chirac

    COORDINATION

    • Anna Gianotti Laban, département de la Recherche et de l'Enseignement, musée du quai Branly – Jacques Chirac
  • Lieu :   Salle de cinéma
  • Dates :
    Le mercredi 15 mai 2024 de 09:30 à 18:30
  • Accessibilité :
    • Handicap moteur
  • Public :   Chercheur, étudiant
  • Categorie : Colloques
  • Gratuit (dans la limite des places disponibles)